Foresterie et papier

Au Québec, l’industrie forestière demeure l’un des principaux moteurs économiques. Près du tiers des municipalités doivent leur développement socioéconomique aux entreprises qui œuvrent dans de ce secteur. Malgré les récentes secousses dans l’industrie, le gouvernement du Québec s’est engagé à réviser le régime forestier et à en améliorer la structure économique. En optant pour ce secteur d’études, vous aurez notamment le choix de suivre une formation ou de vous perfectionner en aménagement durable, en ressources forestières ou en production de pâtes et papiers.